Le musée archéologique

Le musée fut créé en 1960 afin de recevoir les antiquités qui étaient auparavant gardées dans les cellules du monastère de l’église Ekatontapyliani.

On peut y voir les collections suivantes :

  • Hall A: Sculptures des périodes anciennes et classiques.
  • Hall B: Petites céramiques et objets sculptés d’époques néolithique, proto-cycladique, mycénienne, géometrique, archaïque, classique, héllénistique, et romaine.
  • Atrium: Sculptures, éléments architecturaux, urnes funéraires/sarcophages et une mosaïque de la période romaine.

Les pièces les plus intéressantes sont :

  • La sculpture d’une sirène d’environ 1,35m en très bon état, datant du VIème siècle avant JC. C’était la pièce maîtresse d’un temple. Elle fut trouvée en 1993 lors des fouilles d’un ancien bâtiment public.
  • Deux bas-reliefs en marbre du VIème siècle avant JC. faisant partie d’un monument dédié à Archilohos. L’un le représente gisant, l’autre est un lion dévorant un taureau. Les deux pièces faisaient partie du sol de la cour de l’église Ekatontapyliani.
  • Une gigantesque statue d’Artémis (490-480 BC) de 2,74m (avec le socle) venant du temple de Délion à Paros. C’est une scuplture votive portant une tunique, dans le style des Koré archaïques.
  • Une idole féminine néolithique feminine assise jambes croisées, les bras sous la poitrine (hauteur 0,055m). Trouvé sur l’îlot de Saliagkos, entre Paros et Antiparos.
  • La “Chronique de Paros”, l’une des 3 plaques de marbre gravée contenant des informations historiques, religieuses et littéraire depuis l’époque préhistorique jusqu’en 264 avant JC. les deux autres plaques sont exposées au musée d’Oxford.

Retour